A la Une

lundi 14 juin 2010

Le Groupe consultatif de l'UE contribue au programme de réformes arménien

***

Traduction Gérard Merdjanian – commentaires

Depuis la mise en place par l'UE du partenariat de l'Est, l'Arménie, comme les cinq autres républiques, bénéficie de l'aide et de l'assistance de l'UE, associées à des subventions ad hoc.

Toute la question est de savoir si les conseils qui sont prodigués influeront rapidement (ou pas) sur le fonctionnement des institutions de ces pays issus du bloc soviétique. Sans jeter la pierre à qui que ce soit, c'est un virage compliqué et un chamboulement profond des mentalités.

Concernant les valeurs européennes sur les libertés, les droits démocratiques ou ceux de l'homme, quand on voit les millions qui ont été dépensés par l'UE pour la Turquie depuis octobre 2005 dans le cadre d'une hypothétique adhésion à l'UE, et les résultats cinq ans après, on peut honnêtement se demander qu'en sera-t-il pour ces six pays ?

***


Arthur-Baghdassarian12_medi
Le Groupe consultatif de l'UE pour l'Arménie a présenté le 11 Juin 2010 un rapport d'étape à son Conseil consultatif. Après une année d'activités, la contribution du Groupe consultatif pour le programme de réformes arménien a été évaluée positivement par le Conseil consultatif, présidé par Arthur Baghdassarian, secrétaire du Conseil national de sécurité. Le Groupe a prodigué des conseils politiques de qualité et sur mesure, basés sur les meilleures pratiques de l'Union européenne, et a aidé le gouvernement arménien à aller de l'avant dans ses réformes.

Au cours de la dernière année, le Groupe a formulé des recommandations dans divers domaines : politique, social et économique. Les préparatifs des négociations à venir sur une Accord commercial profond et complet (DCFTA) entre l'Arménie et l'Union européenne ont été accompagnés, ainsi que la mise en place de la nouvelle École diplomatique. Autres activités du Groupe, avec des contributions et des conseils sur l'amélioration des capacités de l'administration publique de l'Arménie, l'amélioration de la transparence et de la responsabilité des activités politiques, la promotion de la démocratie parlementaire et la modernisation des procédures de l'Assemblée nationale.

Raul de Luzenberger, chef de la délégation de l'UE en Arménie, a déclaré : "Ce projet novateur de l'Union européenne poursuivra son assistance au gouvernement arménien afin d'aider à la mise en œuvre des réformes indispensables en Arménie. Pour réaliser le programme de réformes ambitieux et complet, il faudra de nouveaux engagements ainsi que des efforts conjoints et coordonnés entre l'Arménie et l'Union européenne."
Raul-de-Lutzenberger-et-Rol

La réunion du Conseil consultatif a été coprésidée par Arthur Baghdassarian et Raul de Luzenberger. Ont également participé des hauts fonctionnaires du Cabinet du Président, du gouvernement et de l'Assemblée nationale, ainsi que des représentants des Ambassades des États membres de l'UE et d'organisations internationales, notamment le PNUD. Le Groupe consultatif de l'UE était représenté par le chef d'équipe Rolf Boehnke et des conseillers de l'UE.

Radio Publique d'Arménie



Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More