A la Une

mardi 25 janvier 2011

Le Haut-Karabakh toujours dans l'œil du cyclone

***

Traduction Gérard Merdjanian - commentaires

Pour les nombreuses personnes persuadées que les choses vont s'améliorer, notamment parmi les médiateurs et nombre d'organisations internationales, il s'avère que l'Azerbaïdjan n'a aucunement l'intention de mettre en œuvre les recommandations faites par les coprésidents du Groupe de Minsk dans leur déclaration du 1er Décembre au Sommet de l'OSCE et cosignés par les belligérants.

Pour mémoire le week-end dernier (22-23 Janvier) près de 300 coups de feu ont été tirés par les snippers azéris, contrevenant, une fois n'est pas coutume, à l'un des trois principes de base, le tout complété par les menaces de guerre du président Aliev.

Sachant que Bakou refuse toute indépendance au Haut-Karabakh, issue ou non d'un référendum, contrevenant une fois encore à un autre des trois principes de base, on ne peut qu'être plus que sceptique quant à l'issue de la rencontre entre les trois ministres des Affaires étrangères, Russe, Arménien et Azerbaidjanais, qui se déroule actuellement à Moscou à la demande de Sergei Lavrov.

La seule chose qui est sûre, c'est qu'Ilham Aliev fera tout, guerre y compris, pour reprendre possession des territoires perdus. Au grand frère turc et aux grandes puissances de lui faire entendre raison sur la dangerosité d'une telle entreprise.

*

* Brève : Charles Aznavour met en garde Nicolas Sarkozy *

Lors d'une interview au journal le Dauphiné libéré en date du 23 Janvier, le chanteur fait part de son mécontentement à l'égard du chef de l'Etat.

Q : Vous n'hésitez jamais à dire ce que vous pensez. Qu'est-ce qui vous indigne dans le monde actuel ?

R : En ce moment, je suis très préoccupé par la question arménienne. Le président Sarkozy a un peu renié ce qu'il avait promis au moment des élections (lire Repères). Il a tort, car la communauté arménienne française représente un nombre important de personnes par rapport à la communauté turque. Le peuple arménien est responsable, courageux. Il a donné son sang pour son pays. C'est la première fois que je dis ça, mais si le président ne change pas, je me servirai de ses votes le temps venu.

Nous représentons au moins 400 000 ou 500 000 personnes en France et n'importe quel Français d'origine arménienne me suivra, je le sais. Si ça continue, je serai totalement engagé. Moi, je ne fais pas de politique, mais j'ai un pouvoir politique très important. Je sais que je risque ma vie en disant ça. Mais à mon âge, après tout, risquer sa vie, c'est risquer combien d'années ?

*

***

*

* Ilham Aliev *


Ilham-Aliev27_medium
Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a déclaré qu'en 2010 l'Azerbaïdjan n'a pas réussi à obtenir des progrès dans le règlement du conflit du Karabakh.

Il a de nouveau accusé l'Arménie d'être la cause de l'échec des négociations pour la résolution du conflit du Karabakh et de revenir sur des points validés lors de réunions antérieures. Et d'ajouter que l'Azerbaïdjan va renforcer ses positions dans le règlement du conflit durant cette année.

Le président azerbaïdjanais a également indiqué que : "l'armée azerbaïdjanaise est capable de porter un coup fatal à l'ennemi. Et, à la suite de l'attaque de l'armée azerbaïdjanaise, la situation peut se développer dans une autre direction, non seulement dans le Haut-Karabakh, mais aussi en Arménie" ; rapporte le quotidien AZE.az

*

* Mevlut Cavusoglu *


Movlud-Cavushoglu4_medium
Le député turc Mevlut Cavusoglu (AKP) a été reconduit pour un an au poste de Président de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE). Parmi les 20 Vice-présidents, on retrouve un autre député turc, également de l'AKP, Erol Aslan Cebeci.

Dans son discours d'ouverture de la session d'hiver, Mevlut Chavushoglu a déclaré : "Malgré nos efforts, nous n'avons pas pu obtenir des résultats satisfaisants dans le règlement des conflits gelés en Europe. Les négociations concernant le règlement de ces conflits sont le plus souvent dans les mains des diplomates de carrière, mais la diplomatie parlementaire joue un rôle important dans la création d'un climat de confiance et de confidence, indispensable pour des solutions durables.

"Que ce soit en Abkhazie, en Transnistrie, au Haut-Karabakh, en Ossétie du Sud ou sur l'île de Chypre, il a été difficile de voir des progrès significatifs au cours de l'année écoulée. Mais nous devons et nous allons poursuivre nos efforts, tout simplement parce que il n'y a pas d'autre alternative".

*

* Peter Semneby *


Peter-Semneby0_medium
Le Représentant spécial de l'UE pour le Sud-Caucase, Peter Semneby, estime qu'il est nécessaire de renforcer le régime de cessez-le feu entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, jusqu'au règlement complet du conflit.

"L'Union européenne demeure préoccupée par la violation du cessez-le sur la ligne de contact entre les troupes arméniennes et azerbaïdjanaises, et chaque incident montre la nécessité de redoubler d'efforts pour résoudre le conflit", a-t-il déclaré aux journalistes à Bakou.

**

* Turquie : Mehmet Aksoy se rebiffe *


Mehmet-Aksoy1_medium
Déjà sujet de controverse avec la demande de démolition du « Monument de l'humanité » (Cf. article feajd du 11 Janvier) du sculpteur Mehmet Aksoy, situé à Kars, les autorités turques ont retardé l'installation d'une statue représentant une colombe blanche aux ailes brisées, dédiée au journaliste turco-arménien Hrant Dink. Aksoy a décidé de saisir la justice pour entrave dans ses efforts en vue de l'amitié entre les autres peuples turc et arménien.


colombe-aile-brisee1_maxi

Monument-Turquie-Armenie-Ka
"Le Monument de l'humanité, dédié aux Turcs et aux Arméniens, et maintenant la petite colombe blanche aux ailes brisées, suffisent à effrayer certaines personnes. Je comprends que les notions d'amitié et de fraternité incommodent ces personnes. Elles sont contre la réconciliation des peuples turcs et arméniens. Mais malgré tout cela, les deux peuples trouveront leur propre chemin, et personne ne pourra les en empêcher," a déclaré Aksoy, s'adressant au périodique Hürriyet Daily News & Economic Review ; ainsi que son intention de déposer plainte contre le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

*

Extrait de la Radio Publique d'Arménie et de PanArmenian.net



Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More