A la Une

jeudi 17 février 2011

De l'eau dans le gaz azerbaidjanais ?

***

Traduction Gérard Merdjanian - commentaires

Emboîtant le pas de son mentor Erdogan, Aliev n'a pas voulu être en reste vis à vis des Palestiniens. Ne pouvant envoyer une flottille, il apporte une assistance à l'autorité palestinienne de Bakou.

Avec de geste, il revoie l'ascenseur vers les pays arabes, vu que ceux-ci le soutiennent, à l'ONU et au sein de l'OCI, dans son combat pour rétablir l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan.

Israël qui avait déjà maille à partir avec la Turquie pour l'Affaire de Gaza, hérite maintenant des velléités du petit frère. D'où sa mise en garde de reconnaître, et la RHK et le génocide arménien, le talon d'Achille de chacun d'eux.

Mais qu'on se rassure, sur ce sujet les menaces d'Israël sont comme celles des Etats-Unis, elles se limitent au niveau des paroles. Et comme les affaires sont les affaires, Washington et Tel-Aviv continueront à vendre des armes à Bakou.

***


drapeaux-israel-azerbaidjan_
Tel-Aviv menace l'Azerbaïdjan de reconnaître la République du Haut-Karabakh, voire le génocide arménien, si l'Azerbaïdjan persiste à vouloir établir des relations officielles avec un Etat palestinien.

La raison en est l'Accord signé par le président azerbaïdjanais Ilham Aliev le 31 Janvier dernier, qui stipule que l'Azerbaïdjan fournira une assistance matérielle et technique à l'ambassade de l'Etat palestinien de Bakou.

Israël a été contrarié par l'utilisation du terme ‘Etat palestinien'. Ce n'est pas la première fois que ce terme est utilisé en lieu et place du mot ‘Palestine'. Bakou avait déjà défendu la création d'un Etat palestinien avec Jérusalem pour capitale.

Selon les médias arméniens et azéris (Pia.az), le ministère israélien des Affaires étrangères aurait contacté son homologue azerbaïdjanais.

*

Extrait de la Radio Publique d'Arménie et de PanArmenian.net



Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More