A la Une

mercredi 13 avril 2011

Karabakh : Les médiateurs ont entamé une nouvelle tournée régionale

***

Traduction Gérard Merdjanian - commentaires

Les menaces de Bakou deviennent de plus en plus lourdes et l'inconstance des engagements pris par le président Aliev commencent à trouver un écho négatif auprès des instances internationales.

Après les dernières prises de position des trois pays coprésidents du groupe de Minsk de l'OSCE sur divers points des principes de base et/ou des éléments principaux, celle du président de l'OSCE, le ministre lithuanien des Affaires étrangères, Audronius Ažubalis, et la Résolution du Parlement européen il y quelques jours, il est à souhaiter que les médiateurs ne se contenteront pas de réciter leur litanie habituelle et feront une déclaration beaucoup moins généraliste qu'à l'accoutumée.

Attendre qu'Ilham Aliev passe à l'acte pour intervenir, a été la démarche adoptée jusqu'à présent. L'actualité est suffisamment riche en crises comme cela. Il serait peut-être temps de faire comprendre aux dirigeants azerbaidjanais que l'usage de la menace ne mène à rien, et que se préparer à déclencher une guerre risque d'aboutir à un effet inverse.

* Brève *

A l'initiative du président turc Abdullah Gül, son homologue arménien Serge Sarkissian a été invité à une conférence de l'ONU qui se déroulera à Istanbul du 9 au 13 mai à Istanbul ; indique Zaman.

Une source confidentielle de Bakou indique que le président Ilham Aliev risque de ne pas s'y rendre au motif que : "Les présidents arménien et azerbaïdjanais se rencontrent habituellement en présence des médiateurs russes, américains ou français homologues."

A suivre

***

Le Président Serge Sarkissian a reçu les Coprésidents du Groupe de Minsk - Bernard Fassier (France), Robert Bradtke (USA) et Igor Popov (Russie)- accompagné du Représentant personnel du Président en exercice de l'OSCE, Andrzej Kasprzyk.

Les interlocuteurs ont discuté de questions liées au déroulement du processus de négociation sur le règlement du conflit du Karabakh.


Groupe-de-minsk-et-Bako1_me
Le même jour, ils se sont rendus au Haut-Karabakh, et ont rencontré le Président de la RHK, Bako Sahakian, pour discuter du processus de résolution du conflit.

Le ministre des Affaires étrangères de la RHK, Gueorgui Pétrossian, ainsi que d'autres officiels participaient à la réunion.

Le Président a fait remarquer que l'Azerbaïdjan se désintéressait totalement des efforts de paix des médiateurs, et continuait de poursuivre sa politique, entravant ainsi le processus de paix et l'instauration d'un climat de confiance entre les parties.

Et de citer comme exemples : la violation du régime de cessez-le-feu le long de la ligne de contact, la distorsion des différents événements, la politisation intentionnelle des questions humanitaires, les spéculations permanentes de Bakou sur la mission d'évaluation faite sur le terrain par les coprésidents, et les menaces proférées sur la réouverture de l'aéroport de Stepanakert.

De son côté, A.Kasprzyk a indiqué qu'il comptait mener un suivi régulier sur la ligne de contact.

Après la réunion, le porte-parole du président, David Babayan, a déclaré à la presse que les coprésidents ne feront une déclaration qu'après leur rencontre avec les dirigeants azerbaidjanais. De Stepanakert, ils se sont dirigés vers Bakou en traversant la ligne de front vers Aghdam.

**

Extrait de la Radio Publique d'Arménie et de PanArmenian



Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More