A la Une

dimanche 2 décembre 2012

L’après tournée des médiateurs




Commentaires et traductions de Gérard Merdjanian

 

***

 

Commentaires

 

On a beau être un petit potentat, on ne peut pas continuellement ignorer les propositions des pays coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE qui se trouvent être membres du G8, membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, en clair des grandes puissances.

 

Même si l’époque n’est plus à l’intervention militaire directe, il faut surtout éviter de donner l’impression que l’on est fermé à toute proposition. Ainsi le clan Aliev ‘semble’
être d’accord avec les propositions des médiateurs.

 

J’emploie le mot ‘semble’ car il est très peu probable qu’Ilham Aliev veuille vraiment abandonner le Haut-Karabakh, c'est-à-dire laisser les Karabakhis décider de leur avenir. Il a toujours répété que l’intégrité territoriale signifiait pour lui l’Azerbaïdjan pro-format soviétique, en refusant catégoriquement de prendre en compte que la région autonome du Haut-Karabakh, rattachée à la RSS d’Azerbaïdjan, avait demandé sa séparation de la dite RSS en 1988, conformément à la loi soviétique en vigueur à cette date. Ce qui avait mis Bakou en rage et annoncé le début des pogroms.

 

Certes les dirigeants azéris ne sont pas pour le maintien du statuquo. Leur travail essentiel consiste à gagner du temps pour arriver à un niveau militaire suffisant et pouvoir reprendre par la force ce qu’ils n’arrivent pas à obtenir par la négociation. Espérant au passage que leur grand frère leur donnera un coup de main. Et Bakou sans un soutien de la Turquie risque de perdre très gros, économiquement parlant.

 

Seulement voilà, Ankara est empêtré avec l’affaire syrienne et n’est pas du tout chaud pour aller guerroyer en Artsakh, avec les risques que cela entrainerait pour la région, sans compter l’opprobre de la communauté internationale, la fin de son rêve européen, ou pire, se trouver nez à nez avec les troupes russes.

 

Ce qui explique pour partie que les médiateurs n’ont même pas jugé utile de sortir un communiqué, aussi généraliste et insipide soit-il, se contentant de demander aux ministres des Affaires étrangères des deux parties de se rencontrer prochainement. Leur plus grande activité reste et consiste à empêcher l’Azerbaïdjan de reprendre les hostilités. 

 

(…)

 

En février prochain en Arménie, aura lieu l’élection présidentielle, où Serge Sarkissian se présentera pour un second mandat. En octobre de la même année, l’Azerbaïdjan procèdera lui aussi à l’élection de son président. Seule différence, la constitution azérie permet à son leader de rester au pouvoir plusieurs mandats d’affilés.

 

Il est fort probable qu’Ilham Aliev, du clan Aliev, se présente une nouvelle fois. Donc la famille Aliev se sacrifiera une nouvelle fois pour le bien de son pays. Il serait dommage qu’une famille aussi modèle - Ilham le père,sa femme Mahriban Alieva, ses filles Arzu et Leyla, son fils Heydar, si près de son peuple, soit perdue pour la nation.

 

On comprend pourquoi nombre de journalistes d'investigations croupissent dans les prisons azéries.

 

***

 

Traductions – revue de presse

 

***

 

Une performance qui vise à montrer l'aspiration de Bakou pour un règlement rapide du conflit du Haut-Karabakh, a été mise en scène suite à la visite des coprésidents du Groupe de Minsk dans la région.

 

Ainsi, les informations données par médias azéris à propos des nouvelles propositions de solution présentées par les coprésidents. Le ministère des Affaires étrangères a démenti les dites informations, avançant que c’était une simple fantaisie des journalistes. Néanmoins, aucune

 


 

***

 

Arméniens-Azerbaidjanais : début de dialogue

 

L’Azerbaïdjan est parti en guerre contre le président de la fédération nationale des Azerbaidjanais de Russie, Soyun Sadikov, pour avoir rencontré le chef des Arméniens de Russie, Ara Abrahamian.

 

L'objectif de la réunion était d'établir des relations amicales entre les deux communautés vivant en Russie. Le conflit du Haut-Karabakh

 


 

***

 

Turquie

 

Le texte du génocide, perpétré par les autorités turques à Dersim (Tunceli) en 1937-1938, a été transféré à la Cour Pénale Internationale (CPI) de La Haye.

 

Le dossier, signé par les procureurs de plusieurs pays : États-Unis, Allemagne, Hollande, Belgique et Turquie, et accompagné

 


 

***

 

Le représentant spécial de l'UE pour le Sud-Caucase en tournée

 

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a reçu mercredi le représentant spécial de l'UE pour le Sud-Caucase et la crise en Géorgie, Philippe Lefort, lequel a transmis les salutations de la Vice-présidente de la Commission européenne et Haut-représentant pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton.

 

Les parties ont

 


 

***

 

Des douaniers géorgiens sous-payés

 

"Le problème avec les camions coincés sur la frontière Arméno-Géorgienne a été résolu. À l'heure actuelle seuls trois camions sont immobilisés, les documents sont en cours d'achèvement," a indiqué le porte-parole du ministère

 


 

***

 

Serge Sarkissian au Liban

 

"L'Arménie poursuit sa politique visant à établir la paix et la sécurité dans le Sud-Caucase. Nous excluons la solution militaire et respectons le règlement du conflit par des négociations et sous la médiation du Groupe de Minsk de l'OSCE," a déclaré le Président Serge Sarkissian

 


 

***

 

Dialogue arméno-turc

 

Le Forum annuel international "Dynamique de la sécurité régionale dans le Sud-Caucase", organisé à Erevan par l'Institut national d’études stratégiques du ministère arménien de la Défense et de science politique, a débuté le 29 novembre, avec le recteur de l'Université Kadir Has (KHU) de Turquie, le

 
Suite

 

***

 

France

 

Une Table ronde sur le thème «paix et dialogue au Haut-Karabagh» a eu lieu au Sénat le 29 Novembre, organisée par Philippe Kaltenbach et le Groupe interparlementaire d’amitié France–Arménie. Voir les détails sur le site d’Armenews.

 

***

  *

 

Extrait de Armenialiberty, de Radiolour, de PanArmenian et de News.am

 

Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More