A la Une

dimanche 28 octobre 2012

Conflit du Haut-Karabakh




Traductions et commentaires de Gérard Merdjanian

 

***

 

Commentaires

 


Le dialogue de sourds se poursuit sous l’égide de l’OSCE. Les ministres des Affaires étrangères, arménien et azerbaidjanais, se sont rencontrés Samedi à Paris pour se donner rendez-vous à la prochaine fois.

 

Depuis l’affaire Ramil Safarov et l’augmentation notable des violations du cessez-le-feu, notamment par des tentatives d’infiltrations en Artsakh par des commandos azéris comme l’a indiqué

mercredi 24 octobre 2012

Rencontre Arménie-Azerbaïdjan



 

Traductions et commentaires de Gérard Merdjanian

 

***

 

Commentaires

 

Depuis l’énorme bévue volontaire d’Ilham Aliev qui a gracié et héroïsé son officier condamné à perpétuité, Ramil Safarov, l’Azerbaïdjan essaie de se faire une virginité aux yeux de la communauté internationale, et pourquoi pas reprendre du poil de la bête dans les négociations de paix avec l’Arménie.

 

Jusqu’à présent, c’’est essentiellement Moscou qui prenait l’initiative de réunir les parties pour leurs proposer des aménagements des Principes de bases, édictées depuis la réunion de Madrid en 2007, en vue d’aboutir à un accord de principe, voire un préaccord de paix. Autant Nicolaï Medvedev était relativement souple, autant

lundi 22 octobre 2012

Rencontre Etats-Unis-Arménie

 

 

Traductions et commentaires de Gérard Merdjanian

 

***

 

Commentaires

 


Après la N°1 (Hillary Clinton) qui avait transité par l’Arménie en juin dernier, le N°3 (Philip Gordon), que l’on voit habituellement, - la N°2 – (Wendy R. Sherman) qui n’a jamais mis les pieds au Caucase -, voici le N°4. C’est dire ‘l’importance’ accordée à Erevan par Washington.

 

Depuis plusieurs années déjà l’intérêt des Etats-Unis pour l’Arménie et les Arméniens va décroissant. Le fait d’avoir poussé Ankara et Erevan à signer les protocoles arméno-turcs, en fermant volontairement

mercredi 17 octobre 2012

La France fait entendre sa voix



 

Traductions et commentaires de Gérard Merdjanian

 

***

 

Commentaires

 

On avait oublié qu’en dehors des frontières européennes, la France pouvait avoir un point de vue clair et distinct sur certains sujets. François Hollande l’a prouvé au Mali.

 

Sans doute est-ce là l’exception française, propre à l’Afrique francophone, car lorsqu’on arrive au Moyen-Orient et plus particulièrement au Caucase, la voix de la France n’a plus rien d’exceptionnelle si tant est qu’elle soit audible. Il suffit de reprendre

samedi 13 octobre 2012

L’Azerbaïdjan n’en peut plus d’attendre


 

Traductions et commentaires de Gérard Merdjanian

 

***

 

Commentaires

 

A l’inverse de la France où le dicton «Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué» est toujours opérationnel, l’Azerbaïdjan a opté pour la démarche contraire.

 

Ce n’est pas nouveau, tous les dirigeants azéris le répètent depuis plusieurs années, le groupe de Minsk de l’OSCE est à bout d’arguments, si une solution pacifique [conforme à leurs vœux] n’est pas trouvée rapidement, une autre option sera choisie. Avec le temps et le

Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More