A la Une

lundi 1 août 2016

Les vacances de Mr Aliev


 

***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Les dirigeants azerbaidjanais, comme d’ailleurs la quasi totalité des dirigeants du monde, promettent une chose et font autre chose. Chez les dirigeants turcs, qu’ils soient ottomans ou azéris, il y a en plus le non-respect de leur signature au bas d’un document officiel.

Le président Ilham Aliev s’est engagé à Vienne (16 Mai) puis à Saint-Pétersbourg (20 Juin) à réduire la tension sur toute la ligne de front en acceptant de :
- régler le conflit du Karabakh d'une manière exclusivement pacifique ;
- respecter des accords de cessez-le-feu de 1994 et 1995 ;
- augmenter l'équipe du Représentant personnel du président en exercice de l'OSCE.

Si effectivement Bakou a cessé d’utiliser les armes lourdes, il n’en demeure pas moins que les armes légères, notamment celles des snippers, n’ont pas été remisées et continuent à semer la mort parmi les soldats arméniens. Et pour bien montrer que ses engagements ne valent pas un «pet de lapin», Ilham Aliev a ordonné à ses troupes de passer au cran au-dessus, en utilisant à la ligne de contact des mortiers de 60 mm ainsi que des lance-grenades RPG-7. Et comme cela ne suffisait, les émissaires azéris ont repris leurs discours haineux et xénophobes sur la scène internationale (Cf. §Azerbaïdjan).

Autre constatation symptomatique, lors de la dernière visite, il y a une dizaine de jours, de la mission d’observation de l’OSCE, les assistants du Représentant personnel du Président en exercice de l'OSCE, Andrzej Kasprzyk, n’ont pas été autorisés à se rendre sur la ligne de front côté Azerbaïdjan. Ce n’est pas la première fois que cela se produit. Il est fort probable, pour ne pas dire certain, que l’armée azerbaidjanaise à des choses à cacher concernant le matériel militaire installé en première ligne.

Trouvant que la pression exercée sur Erevan par les pays coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE est quasi inexistante, que la Turquie est en mauvaise posture pour le soutenir pleinement sur la scène internationale, voire sur le terrain, et que l’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, le potentat passe outre à ses engagements. A ce rythme là, la reprise des hostilités se rapproche à grands pas, sachant pertinemment qu’aucun pays ne s’interposera physiquement à ses actes.

Parallèlement, les tractations continuent sous l’égide des médiateurs de l’OSCE. Si l’on sait par des indiscrétions que l’Arménie serait éventuellement prête à céder certains districts entourant le Haut-Karabakh, on sait également par des sources bien informées que l’Azerbaïdjan n’a pas changé d’un iota ses exigences, à savoir : - le retrait total et inconditionnel des troupes arméniennes des sept districts, le retour du Haut-Karabakh dans le giron azerbaidjanais avec un corridor sous double juridiction pour tout lien entre le Haut-Karabakh et l’Arménie - c'est-à-dire l’intégrité territoriale. Quant au statut définitif de l’Artsakh, il y aura un peut-être un référendum d’autodétermination, vu que la constitution azerbaidjanaise actuelle ne le permet pas, mais après que des centaines de milliers d’Azéris seront retournés dans leur foyer.

Et les Occidentaux de continuer à croire que le mégalomane azerbaïdjanais honorera ses engagements. Vous avez dit «marché de dupes» ?

 

***

Traductions – revue de presse

***

Arménie

La Vice-présidente de l’Assemblée nationale, Hermine Naghdalian, a abordé plusieurs thèmes dont le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Elle a démenti les rumeurs sur l'intention par son parti (Républicain) de céder la zone tampon autour du Haut-Karabakh à l'Azerbaïdjan.

«Concernant la restitution de terres, nous devons d'abord comprendre ce que nous avons en réalité, quelles négociations peuvent être lancées et organisées entre les coprésidents du Groupe de Minsk, ainsi que 
 
Suite

***

OSCE

«Pour la période de sa présidence de l'OSCE, l'Allemagne a décidé de se concentrer sur les conflits non résolus dans l'espace de l'OSCE, et notamment ceux du Haut-Karabakh et de la Transnistrie,» a déclaré le Président en exercice de l'OSCE et ministre des Affaires étrangères de l’’Allemagne, Frank-Walter Steinmeier.

«J’exhorte la Moldavie et la Transnistrie à s’engager dans la construction de la confiance et à la remplir avec le contenu des pourparlers visant à


***

Etats-Unis

Le chef d’Etat-major des armées, le général Joseph Votel, a rejeté les accusations d'Ankara que Washington soutenait la tentative de coup d'état en Turquie. Cette mise au point intervient après que le président Recep Tayyip Erdoğan ait condamné les remarques du général américain concernant le fait que certains militaires avec lesquels les Etats-Unis travaillaient étaient emprisonnés.

«Toutes les précédentes déclarations [des autorités turques] concernant notre prétendue implication dans la tentative de coup  d’état, sont complètement fausses. La Turquie est un partenaire exceptionnel et important dans la région depuis de nombreuses années. J’espère une future coopération dans la lutte contre l’EI,» a-t-il précisé.

***

Russie

Lors de la réunion entre le vice-ministre des Affaires étrangères russe, Grigoriy Karassine, et l'ambassadeur américain de Russie, John Tefft, les perspectives de règlement du conflit du Haut-Karabakh ont été abordées.

Les parties ont essentiellement discuté de la situation en Syrie et dans le Caucase ainsi que le conflit dans le Sud-est de l'Ukraine, et d'autres questions pressantes de l'agenda international.

***

Azerbaïdjan

«À de nombreuses reprises l'Azerbaïdjan a présenté à la communauté internationale des preuves bien documentées, également confirmées par une variété de sources indépendantes, attestant des mesures cohérentes prises par l'Arménie dans les territoires occupés de l'Azerbaïdjan en vue de consolider davantage le statu quo actuel de l'occupation et d'assurer l'annexion de ces territoires qu'elle a capturés par la force militaire,» indique

Suite


 

***
 **

 

 

Extrait de Radiolour, de PanArmenian, de News.am, et de News.az


 

 

Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More