A la Une

samedi 25 février 2017

Ilham Aliev : Moi je



***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

L’Occident (Etats-Unis et UE) est fort et uni quand il s’agit de tancer la Russie, voire lui infliger des sanctions économiques, quitte à subir les contrecoups. L’Europe - que ce soit l’Union européenne, le Conseil de l’Europe ou l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, est nettement plus frileuse quand il s’agit de faire valoir ses Valeurs de Démocratie, de Droits et de Libertés, au motif que le contrevenant, d’ailleurs souvent membre des dites Organisations, a des liens économiques étroits avec les Etats occidentaux.

Tout au plus, les dites Organisations s’appuient sur des considérations génériques issues de l’acte final d’Helsinki pour émettre quelques remarques, voire quelques objections, le tout enrobé dans de belles phrases diplomatiques. Hélas cet «image finlandaise» qui date de 1975 ne correspond plus tout à fait à celle de 2017. L’URSS n’existe plus, la Chine est devenue la première puissance économique, et les notions de démocratie, de droit et de libertés, si chères aux yeux de l’Occident, sont galvaudées par les dictateurs de tous genres.

lundi 20 février 2017

Partenariat oriental (suite)



***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Après les trois pays du Caucase du Sud, il reste les trois autres pays de l’Est de l’ex-Union soviétique, contigüe à l’Union européenne.

Si la Moldavie et la Biélorussie gardent encore des liens étroits avec le voisin russe, il n’en est pas du tout de même avec le plus grand des six Etats du partenariat de l’Est, l’Ukraine.

A l’inverse de la Géorgie qui a subi une guerre éclair avec la Russie en Août 2008 suite à la perte de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie - mais qui n’a pas donné lieu à des mesures répressives occidentales, en Mars 2014 le gouvernement de la Crimée déclare son indépendance et devient un des Etats de la Fédération de le Russie. Cette «annexion» du territoire ukrainien entraine immédiatement des sanctions économiques à l’encontre du camarade Poutine ; sanctions sont toujours en vigueur.

vendredi 10 février 2017

L’Union européenne et le Sud-Caucase



***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Malgré le lent délitement de l’UE dans nombre de domaines, Bruxelles poursuit ses activités dans le cadre du partenariat de l’Est avec plus au moins de bonheur dans les six pays concernés - Biélorussie, Moldavie, Ukraine, Géorgie, Arménie, Azerbaïdjan.

La Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine sont parmi les bons élèves pour des raisons diverses, ce qui a entrainé la mise en œuvre de l’accord d’association avec l’UE, lequel prévoit une zone de libre-échange approfondi et complet ainsi qu’une libéralisation du régime des visas.

La Biélorussie et l’Arménie sont handicapées par leur adhésion à l’Union économique eurasienne. Toutefois, Erevan tire son épingle du jeu en négociant un nouvel accord juridiquement contraignant alors que Minsk doit faire montre de souplesse dans ses rapports avec la société civile et surtout dans sa perception des droits de l’homme.

Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More