A la Une

vendredi 11 mars 2011

Erdogan et le prix des droits de l'homme de Kadhafi

***

Traduction Gérard Merdjanian

NO COMMENT

***

L'absurdité du règne assiégé du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a plusieurs dimensions, et notamment celle du "Prix international pour les droits de l'homme de Al-Kadhafi", décerné en Novembre dernier a son plus proche ami et allié, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan.


erdogan-et-Kadhafi1_medium
Ce prix est décerné chaque année à une personne qui a travaillé à la protection et la promotion des droits de l'homme.

"Le prix souligne catégoriquement que la liberté est un droit indivisible naturel pour l'homme, que ce n'est pas un don ou la grâce de qui que ce soit, et que sa sauvegarde est une responsabilité générale de l'homme," déclarait le communiqué de presse décrivant la nature du prix et l'annonce de l'heureux gagnant 2010.

Erdogan, qui s'était rendu à Tripoli pour l'occasion pour recevoir le prix tant ‘convoité' a déclaré :

"Vous pouvez être sûrs que ce prix encouragera notre lutte pour les droits de l'homme au sens régional et mondial. La seule chose que nous voulons dans notre région et dans le monde, c'est la paix et la justice. Si la région est prospère, tous les États en bénéficieront. Tous les Etats de la région bénéficieront également de la paix, de l'harmonie et de la stabilité. Tout le monde doit être sûr d'une chose : ce que nous voulons pour nous-mêmes, nous le voulons aussi pour les autres."

Cette distinction n'est pas surprenante, vu qu'Erdogan a été et est un farouche adversaire des préoccupations et des efforts internationaux concernant le soulèvement libyen contre Kadhafi.

Ainsi, dimanche dernier, il a critiqué la communauté internationale, en disant : "Nous ne sommes pas de ceux qui voient le pétrole quand nous regardons le Moyen-Orient. Nous ne sommes pas de ceux qui voient les revenus du capital lorsque l'on examine les Balkans. Nous ne sommes pas de ceux qui regardent le Caucase, l'Asie ou l'Afrique par intéressement."

*

greetingslondon.net



Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More