A la Une

lundi 21 janvier 2013

Le Premier ministre géorgien en Arménie




***

 

Commentaires et Traductions Gérard Merdjanian

 

***

 

Commentaires

 

Que les intentions du Premier ministre géorgien soient louables voire sincères, pourquoi pas. Ce qui est sûr, c’est que sa politique diffère de celle de son président et notamment sur les Alliances.

 

Autant Mikhaïl  Saakachvili était inféodé à l’Occident avec un fort désire de rejoindre l’OTAN, surtout depuis


2008 où pensant reprendre par la force les deux régions sécessionnistes (Abkhazie et Ossétie du Sud) il s’était retrouvé face à face avec l’armée russe avec le risque de voir son pays grandement envahi, autant Bidzina Ivanishvili (citoyen français) est prêt à composer avec Moscou, où il a passé plusieurs années et s’est enrichi.

 

Certes sa tâche – se rapprocher de Moscou tout en gardant comme priorité les objectifs d’intégration dans l’OTAN et dans l’UE, sera plus difficile que celle de l’Arménie qui tout en voulant partager un maximum de valeurs avec l’UE, a des accords militaires et économiques avec la Russie dans le cadre de la Communauté des Etats Indépendants et de l’Organisation du Traité de Sécurité Collective.

 

Le travail du PM sera difficile surtout si Saakachvili se maintient au pouvoir, ou du moins sa vision du pays. Si l’on ajoute à cela les accords passés avec ses deux voisins, la Turquie et surtout l’Azerbaïdjan, il est clair que les relations avec l’Arménie resteront ce qu’elles sont car on voit mal comment Tbilissi, compte tenu de son gros contentieux avec Moscou, peut soutenir Erevan dans son combat pour le Haut-Karabakh. C’est comme si Ankara se faisait défenseur des droits de l’homme et des libertés.

 

Ce que l’on peut espérer au mieux, c’est que le gouvernement géorgien ne génère pas de nouvelles difficultés aux marchandises de et vers l’Arménie transitant par les ports de Poti ou Batoumi, ou par le poste frontière de Lars. Quant aux Arméniens du Djavaghk, ils ne peuvent espérer tout au plus qu’une amélioration de leur niveau de vie, trois raisons à cela : 1- Tbilissi ne tient pas à voir se renouveler l’expérience de l’autonomie et encore moins d’une sécession ; 2- c’est un levier supplémentaire contre l’Arménie en plus de la pression sur le transit ; 3- Il n’est pas question de voir des perturbations sur cet axe stratégique qui voit passer les pipe-lines venant de Bakou et bientôt le chemin fer Bakou-Tbilissi-Kars. Axe sécurisé et étroitement surveillé par les services turcs et azéris.

 

 

***

 

Traductions –revue de presse

 

***

 

Le Premier ministre géorgien, Bidzina Ivanishvili, a effectué une visite officielle en Arménie où il a rencontré notamment le président Serge Sarkissian, son homologue Tigrane Sarkissian. A l’issue des réunions, ila tenu une conférence de presse commune.

 

Il a déclaré que lors de sa campagne,

 


 

***

 

OSCE 2013

 

S'adressant au Conseil permanent de l'OSCE, le ministre des Affaires étrangères ukrainien, Leonid Kozhara, a annoncé  les priorités de son pays pour la présidence de l'Organisation pour 2013 et a promis l'engagement de son pays envers l'OSCE et à son concept de sécurité globale et indivisible, fondée sur des principes et des engagements convenus. "L'OSCE «se distingue parmi les organisations internationales» et reste

 
Suite

 

***

 

Pas d’ouverture de frontière, même provisoire

 

La Turquie n'est pas favorable à l'ouverture de sa frontière terrestre avec l'Arménie pour faciliter le passage des Arméniens de Syrie, comme le suggérait une pétition sur le site officiel de la Maison Blanche.

 

"La Turquie fournit toutes sortes de facilités pour le transfert de l'aide humanitaire envoyée par l'Arménie en Syrie pour les Arméniens," a déclaré

 


 

***

 

Rapport Freedom House 2013

 

L’organisation non-gouvernementale Freedom House, qui mène des recherches sur l'état actuel des droits politiques et des libertés civiles, a publié son rapport annuel 2013, dans lequel le Haut-Karabakh a amélioré sa note, passant de pays ‘non libre’ à ‘partiellement libre.’

 

Ce changement, selon le rapport de l'organisation, est principalement du

 


 

***

 **

 

Extrait de PanArmenian et de News.am

 

Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More