A la Une

lundi 18 juillet 2011

Le conflit du Haut-Karabakh présent dans les discussions diplomatiques

***

Traduction Gérard Merdjanian - commentaires

La réunion de Kazan entre les présidents n'en finit pas d'alimenter les discussions entre diplomates ou entre politiques. Il a fallu trouver une formule tarabiscotée mais très diplomatique pour indiquer l'absence de résultats de la rencontre.

Pour le président Aliev, tout compromis sur le Haut-Karabakh, hormis une autonomie, signifie non seulement la séparation de cette région de la république d'Azerbaïdjan, ce qui à la limite ne serait pas tragique pour lui, mais surtout un fort risque de manifestations internes avec à la clé la perte de son siège de président.

La famille Aliev détient nombre de sociétés, publiques ou privées, qui sont parties prenantes dans le circuit énergétique, qui rapporte 10 milliards de dollars par an au pays. Il n'est pas besoin d'être un grand devin pour comprendre que céder sur le Haut-Karabakh cela reviendrait à tarir la manne pétrolière pour lui et ses proches.

Aussi, les négociations de paix risquent de durer encore un certain temps ; temps subordonné à la montée en puissance de la machine de guerre azérie.

** Brève économique **


logo-Forbes_medium
L'Arménie occupe l'avant-dernière position du classement Forbes 2011 de l'économique mondiale. En 2009 son économie a chuté de 15% suite à la crise économique mondiale et du boom financé par les Arméniens expatriés. Avec une prévision de croissance médiocre pour les prochaines années, cette ancienne république soviétique enclavée, dépendant de la Russie et de l'Iran pour la quasi-totalité de ses approvisionnements en énergie, a du mal à suivre le reste du monde. Le PIB par habitant s'élève à 3000 $, soit moins d'un tiers de celui de la Turquie voisine, et l'inflation avoisine les 7%. De plus, la Russie a réduit sa sous-traitance de diamants, privant l'Arménie d'un revenu autrefois prospère pour l'industrie de transformation du diamant.

La liste Forbes classe 177 pays selon des statistiques basées sur des moyennes de trois ans sur la croissance du PIB, sur l'inflation (y compris les estimations du FMI pour 2012), sur le PIB par habitant et sur le solde du compte courant, une mesure qui permet de savoir si le pays importe plus qu'elle n'exporte (balance commerciale).

Pour mémoire : Madagascar occupe la dernière place et la Guinée, l'antépénultième.

Extrait de Forbes

***

* Les médiateurs de l'OSCE dans la région *


Groupe-de-minsk62_medium
La troïka des coprésidents, composée des diplomates américain, russe et français, ont rencontré vendredi le président azerbaïdjanais Ilham Aliev à Bakou, début d'une nouvelle tournée de la zone de conflit du Haut-Karabakh, pour relancer les pourparlers de paix arméno-azerbaïdjanais.

Le Cabinet d'Aliev a déclaré avoir discuté de l'état actuel du processus de négociation, qui semble être au point mort après le dernier sommet de Kazan. Aucun détail n'a été fourni.

Les médiateurs se rendront à Erevan lundi pour des entretiens similaires avec le président Serge Sarkissian, puis termineront leur navette à Stepanakert.

Dans leur déclaration de la semaine dernière, les coprésidents indiquaient : "Le résultat de Kazan, notamment la confirmation par les côtés qu'ils vont continuer à rechercher un règlement négocié, donne l'impulsion pour que les parties s'appuient sur les principes de bases pour parvenir à un accord dès que possible. Les différences restantes ne doivent pas empêcher les côtés d'accepter les principes de base et passer à la phase de rédaction des traités du processus de paix."

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé vendredi que M. Lavrov, au retour de son séjour aux Etats-Unis, s'entretiendra lundi à Moscou avec son homologue azerbaïdjanais Elmar Mammadyarov.

*

* Rencontre Ažubalis-Médiateurs *


Audronius-Azubalis_medium
Le Président en exercice de l'OSCE, le Ministre des Affaires étrangères lituanien, Audronius Ažubalis, a rencontré les trois coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE, accompagnés du Représentant personnel du Président en exercice, Andrzej Kasprzyk.

Azubalis a confirmé son soutien aux efforts déployés par les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE pour réaliser une percée dans les négociations sur le conflit du Haut-Karabakh, et a appelé à une plus grande participation de la société civile dans la mise en œuvre de mesures de confiance, déclarant : "cela contribuera à la résolution du conflit, et renforcera la confiance entre les sociétés."

Les coprésidents ont informé Azubalis des résultats de la réunion trilatérale de Kazan du 24 Juin dernier. Ils ont également discuté des perspectives d'une solution au conflit, et ont présenté les initiatives prévues d'ici la fin de l'année.

Azubalis a souligné l'importance de la coopération entre l'ONU et l'OSCE dans le maintien de la paix et de la sécurité régionales, mais également que la présidence s'emploiera à réduire les tensions et à renforcer la confiance dans les communautés affectées du Sud-Caucase : "Nous demandons instamment à tous les participants de profiter pleinement du cadre de Genève pour élaborer des mesures afin d'améliorer la sécurité et de soulager les besoins humanitaires."

*

* Rencontre Nalbandian-Zannier *


Lamberto-Zannier-et-Edouard
Le 15 Juillet le ministre arménien des Affaires étrangères Edouard Nalbandian a eu une réunion avec le secrétaire général de l'OSCE, nouvellement élu, Lamberto Zannier.

Les interlocuteurs ont discuté de questions liées aux différents domaines d'activité de l'OSCE et ont échangé des points de vue sur la réforme de l'organisation.

Le ministre Nalbandian a indiqué que l'Arménie attache une grande importance au rôle de l'OSCE pour assurer la sécurité et la coopération en Europe et continuera de participer aux activités de l'organisation à tous les niveaux.

À la demande du Secrétaire général de l'OSCE, il a présenté les derniers développements dans le processus de négociation sur le règlement du conflit du Karabakh, soulignant le rôle important et les efforts du Groupe de Minsk de l'OSCE dans le processus de règlement.

Edouard Nalbandian a invité son interlocuteur en Arménie pour poursuivre le dialogue.

*

* Réunion UE-Arménie *

La 6e séance plénière sur les négociations UE-Arménie a eu lieu le 15 Juillet, à Bruxelles.
K.Ghazinian-et-G.Wiegand_ma

La délégation arménienne était dirigée par le Vice-ministre des Affaires étrangères Karine Ghazinian, La partie européenne était représentée par le directeur de la Commission européenne pour l'Europe orientale, le Caucase du Sud et l'Asie centrale, Gunnar Wiegand.

Les entretiens ont porté sur les grands principes et les objectifs du futur accord, sur les questions de coopération dans les domaines de la justice et de la sécurité, ainsi que sur la simplification du régime des visas et des questions migratoires.

La prochaine rencontre est prévue en Octobre.

**

Extrait de Armenialiberty, de Radiolour et de PanArmenian.net



Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More