A la Une

jeudi 2 août 2012

Haut-Karabakh : la France joue sur les deux tableaux



Traductions et commentaires de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

Le 24 Juillet, Laurent Fabius recevait le ministre arménien des Affaires étrangères, Edouard Nalbandian. Six jours plus tard, c’était au tour d’Elmar Mammadyarov, ministre azerbaidjanais des Affaires étrangères, d’être reçu. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, le discours est resté identique envers les deux interlocuteurs : Accepter les propositions des médiateurs reposant sur les trois principes de bases et les déclarations des présidents des trois pays coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE.

Mais, car il y a un ‘mais’, la France par la voix de son président ayant promis aux Arméniens de France de mettre à niveau un projet de loi sur la pénalisation de la négation du génocide arménien conforme à la Constitution suite à la demande du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius et Jean-Marc ont présenté au Conseil des ministres du 25 Juillet un projet de loi gouvernemental qui permettra à l’Azerbaïdjan d’ouvrir un centre culturel à Paris. Donc à la réunion du 30 juillet, Elmar Mammadyarov s’est vu confirmer l’ouverture d’un centre culturel, dont le dossier était en souffrance depuis décembre 2009.




Joli cadeau que voilà pour un pays dont le rayonnement culturel n’est plus à faire : Destruction totale des milliers de Pierres-Croix (Khatchkars) du cimetière médiéval arménien de Djougha au Nakhitchevan ; destruction des quelques églises là où existaient des communautés arméniennes d’Azerbaïdjan ; saccage de nombre de sépultures chrétiennes et notamment russes ; emprisonnement d’intellectuels et de chanteurs dès qu’ils abordent le conflit arméno-azéri sous un angle différent du pouvoir.
 
 
 
Voilà comment la France récompense le dictateur progressiste au regard ‘bleu pétrole’ qui se fiche royalement des préconisations des médiateurs et donc de la France. Dans l’esprit du gouvernement, quand on donne à l’un, il faut donner à l’autre, surtout si l’autre dispose de moyens commerciaux importants ... .

Les mauvaises langues diraient que Paris se dédouane auprès de Bakou de la promesse faites aux Arméniens de France et qui fâche énormément la Sublime Porte. Ankara-Bakou même combat. Après tout, n’est-ce pas un certain Abdullah Gül qui a dit : " Nous sommes une seule et même nation. Nous sommes les deux pays différents de cette nation unique", et le premier ministre Erdogan d’ajouter : "La Turquie et l'Azerbaïdjan sont deux frères inséparables et nous sommes des membres de la famille."



***

Traductions

***

Elmar Mammediarov à Paris

Le ministre des Affaires étrangères de la République d'Azerbaïdjan, M. Elmar Mammediarov, a été reçu le 30 juillet 2012 par son homologue français, Laurent Fabius, en présence de Mme Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l'étranger.

Les deux ministres ont parlé des relations politiques confiantes et des relations économiques en forte croissance entre la France et l'Azerbaïdjan. Ils ont fait le point sur les négociations en cours pour régler pacifiquement le conflit du Haut-Karabagh dans le cadre du Groupe de Minsk dont la France est coprésidente avec la Russie et les États-Unis.



***
 
 
Brève d’Allemagne

Plusieurs jours se sont écoulés depuis les élections présidentielles en Artsakh, mais certains médias internationaux continuent à répercuter l’événement et leurs résultats. Ainsi, le quotidien allemand Jungewelt écrit que le Haut-Karabakh, qui est peuplée exclusivement d’Arméniens, est l'un des quatre Etats de facto sur le territoire de l'ex-Union soviétique, avec l'Ossétie du Sud, l'Abkhazie et la Transnistrie.





***
 
 
Brèves de Turquie



Les dirigeants de huit entités religieuses minoritaires de Turquie ont été accueillis pour la première fois dans l'histoire de la République turque dans la résidence d'été du président.

Etaient présentes les Syriaques : la Fondation syriaque catholique conduite par Zeki Başdemir, la Fondation Midyat syriaque Mor du Monastère Gabriel représentée par Kuryakos Ergun, et la Fondation syriaque orthodoxe par Sait Susin. Le groupe catholique syriaque a indiqué son intention de délocaliser le Patriarcat de l'Eglise de Beyrouth en Turquie, et a demandé  la restitution de leur Patriarcat historique de Mardin, un immeuble transformé en musée.


 


***
 
 
Brève de Grande-Bretagne


 
"La Grande-Bretagne soutient le règlement pacifique du conflit du Haut-Karabakh dans le cadre des opérations du Groupe de Minsk de l'OSCE. En collaboration avec nos partenaires européens, nous sommes prêts à intensifier les efforts pour le règlement pacifique du problème en se fondant sur les trois principes : l'autodétermination, l'intégrité territoriale et le non-usage de la force," a déclaré l’Ambassadeur britannique extraordinaire et plénipotentiaire, d’Azerbaïdjan, Peter Bateman.

 
 
 
***
 
 
Le Président Serge Sarkissian à Londres

Le Président Serge Sarkissian lors de sa visite en Grande-Bretagne dans le cadre des J.O, a rencontré les représentants de la communauté arménienne.

"Un banquet a été organisé par le conseil paroissial de la communauté arménienne. Les questions concrètes sur les problèmes et les préoccupations de la communauté n’ont pas été discutées avec le président. L'objectif principal de la réunion a porté sur l'importance des sportifs arméniens pendant l'Olympiade. Il s'agit de la première réunion du président avec les Arméniens de Grande-Bretagne," a indiqué


 



***
Le coin des experts

* Edgar Hovannisian
"Avec la course intra-clanique pour le candidat pro-gouvernemental pour le poste de Président en Azerbaïdjan, les amendements constitutionnels adoptés par le président actuel il y a plusieurs années, font clairement ressortir qu’Aliev va briguer un troisième mandat," a déclaré l’expert Edgar Hovannisian, commentant la déclaration du parti au pouvoir azerbaïdjanais qu'il nommera Ilham Aliev comme son candidat à la présidentielle pour 2013.



***
  *

Extrait de Radiolour, de PanArmenian et de Armenpress


Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More