A la Une

jeudi 27 juin 2013

Ilham Aliev au groupe de Minsk : "Cause toujours, tu m’intéresses"




 

***

 

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

 

***

 

Commentaires

 


Alors que les présidents des pays coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE viennent de sortir à l’issue du G8 une nouvelle déclaration sur la résolution du conflit du Karabakh, le potentat azéri leur répond en substance : ‘Cause toujours, tu m’intéresses.’ On pourrait épiloguer 107 ans sur le sujet et l’individu, que la situation serait inchangée.

 

Faisant sienne l’adage bien connu ‘Si vis pacem, para bellum - Qui veut la paix prépare la guerre’, le sieur Aliev
continue sur sa lancée tout azimut, étalant la richesse de son pays, la haine des Arméniens et sa soif immodérée de vengeance, bref reprendre le Haut-Karabakh par la force et pourquoi pas l’Arménie, puisque ces terres sont d’anciennes possessions azéries !

 

On se demande parfois si les médiateurs internationaux ne sont pas comme les trois singes de la sagesse : Je ne vois rien, je n’entends rien, je ne dis rien. À quoi cela sert que Ducros pardon les coprésidents du groupe Minsk de l’OSCE se décarcassent à sortir une déclaration annuelle si en face le khalife de Bakou n’en a cure ? Pire le partenaire oriental de la troïka, entendez par là la Russie, se paie même le luxe de vendre des armes à l’un des protagonistes, histoire de rajouter un peu d’huile sur le feu et enflammer encore plus l’illuminé de la Caspienne !

 

Il y a deux milles ans Ponce Pilate s’en était lavé les mains, les choses n’ont pas beaucoup changé depuis.

 

 

***

 

Traductions –revue de presse

 

***

 

Ilham Aliev se lâche devant ses partisans

 

Les années se suivent et se ressemblent : le défilé militaire largement médiatisée s’est déroulé comme d'habitude et a été clôturé par le discours du président Ilham Aliev. Là aussi rien de nouveau, des propos ciblant la propagande locale entrecoupés de contre-vérités historiques.

 

Ainsi, le leader azéri a déclaré :

 

"La parade militaire d'aujourd'hui est consacrée au 95e anniversaire de notre armée. Le défilé d'aujourd'hui de l'Etat azerbaïdjanais fera la démonstration de sa puissance militaire. L’édification de l'armée est une question prioritaire pour nous. C'est une question de grande importance, surtout pour les pays qui vivent dans des conditions de guerre. La guerre n'est pas finie. La première étape de la guerre est terminée, et à tout moment, notre armée doit être prête à rétablir l'intégrité territoriale du pays par tous les moyens.

 

 
 

***

 

Relations Arménie-OTSC

 

"L'Arménie est le garant de la sécurité des habitants du Haut-Karabakh. En cas de reprise des hostilités contre la RHK, l'Arménie interviendra pour arrêter l'agresseur," a déclaré le ministre arménien de la Défense Seyran Ohanian, lors d’un forum sur la politique de défense de la composante militaire de l'Organisation du Traité de sécurité collective.

 

"L'Arménie est membre de l'OTSC, qui joue un rôle important pour assurer la sécurité dans le Sud-Caucase, qui

 


 

***

 **

 

 

Extrait de Radiolour, de PanArmenian et de News.az

 
 

Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More