A la Une

dimanche 31 octobre 2010

Une délégation du P.E en Arménie

***

Traduction Gérard Merdjanian - commentaires

Les députés européens même lorsqu'ils légifèrent, ce qui est leur rôle, ne voient pas forcément leurs décisions appliquées à la lettre. Le dernier mot reste aux technocrates européens, c'est-à-dire aux divers Commissaires et à leur équipe, lesquels modulent quelque peu le texte initial. Notamment lorsqu'il s'agit du Sud-Caucase et plus particulièrement de qualifier le comportement de la Turquie ou de son allié, l'Azerbaïdjan, envers l'Arménie et les Arméniens.

C'est ainsi que très souvent les sondages effectués auprès des peuples de l'UE ne correspondent pas aux positions prises par ses dirigeants. Que ces dirigeants soient les gouvernements des pays membres ou les technocrates de Bruxelles. L'exemple de plus célèbre restant la constitution de l'UE, qui a été adoptée parce que ce sont les parlementaires qui se sont prononcés, après plusieurs rejets par des referendums populaires.

***


Parlementaires-UE-et-Edouar
Le ministre arménien des Affaires étrangères, Edouard Nalbandian, a reçu une délégation du Parlement européen conduite par Michèle Rivasi et Damien Abad.

Le ministre a salué les gestes et l'importance accordés au rôle de la coopération interparlementaire dans l'approfondissement des relations UE-Arménie.

La discussion a essentiellement porté sur les relations entre l'Arménie et l'Union européenne et les perspectives de développement.

Le ministre arménien des Affaires étrangères a souligné l'importance des visites de délégations du Parlement européen en Arménie et en l'Artsakh en particulier, qui leur donneront une meilleure idée de la situation, des enjeux actuels et des moyens en vue de leur règlement. Il a également présenté les derniers développements dans le processus de règlement du conflit du Karabakh, avant d'aborder des questions régionales.

**

La délégation a été également rencontré le président du parlement arménien, Hovig Abrahamian, qui a souligné l'importance de la visite de parlementaires européens permettant d'obtenir des informations objectives sur l'Arménie et le Karabakh.

Le président Abrahamian a souligné la détermination de l'Arménie à parvenir à un règlement du conflit du Karabakh dans le cadre du groupe de Minsk de l'OSCE, tout en exprimant sa préoccupation face aux violations du cessez-le-azérie qui déstabilisent la région et qui ont entraîné plusieurs décès. La communauté internationale a jusqu'ici échoué à qualifier comme il se doit les actions azéries. Il a rappelé les tentatives visant à isoler l'Arménie des projets régionaux les qualifiant d'inacceptables, empêchant ainsi un développement intégré de la région.

Les parlementaires européens ont souligné l'importance de leur visite, qui leur permet d'avoir une meilleure idée de la situation régionale.

Radio Publique d'Arménie



Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More