A la Une

mardi 15 mars 2011

L'OSCE au Sud-Caucase

***

Traduction Gérard Merdjanian - commentaires

A lire les recommandations du président de l'OSCE à l'Azerbaïdjan, on pourrait croire que l'Organisme qui a mis en place le Groupe de Minsk pour résoudre le conflit du Haut-Karabakh a pris conscience qui sont le ou les auteurs des dérapages et autres violations constatées sur la ligne de contact.

Mais il serait très étonnant qu'un discours de même teneur ne soit pas tenu aux dirigeants arméniens.

Tout président de l'OSCE qu'il est, Monsieur Audronius Ažubalis se gardera bien de désigner le fauteur de troubles et restera comme ses prédécesseurs ou comme les médiateurs internationaux du Groupe de Minsk, dans un flou qui n'a plus rien d'artistique, en noyant le poisson dans un flot de généralités.

On a l'impression que la mission des Organisations comme l'OSCE n'est pas la prévention des menaces militaires, mais la liquidation des conséquences des affrontements militaires qui ont déjà eu lieu.

***

* Audronius Ažubalis à Bakou *


Audronius-Azubalis-et-Elmar
Le ministre des Affaires étrangères lituanien, Président en exercice de l'OSCE, Audronius Ažubalis, se trouve à Bakou. Il a souligné l'importance de l'Azerbaïdjan pour assurer la stabilité régionale, et a exhorté les autorités à progresser dans le processus de règlement du conflit du Haut-Karabakh en mettant en œuvre les engagements de l'OSCE afin de poursuivre les réformes démocratiques, et notamment la promotion du pluralisme.

"Toutes les parties conviennent qu'il n'y a pas d'alternative acceptable autre qu'une résolution pacifique du conflit. Le processus de règlement dirigé par les Coprésidents du Groupe de Minsk se poursuit, mais le moment est venu pour les dirigeants de réaliser une véritable percée dans les négociations.

Lors de mes rencontres avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliev et le ministre des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov, nous avons discuté de la nécessité de renforcer le régime de cessez-le-feu et les mesures de confiance supplémentaires. Les incidents récents renforcent ma conviction que les parties doivent retirer leurs tireurs d'élite de la ligne de contact. Aucun des côtés ne peut gagner dans la situation actuelle, ni militairement, ni politiquement. De plus, je m'attends à ce que les parties respectent leur accord conclu à Sotchi le 5 Mars dernier, notamment sur les enquêtes prévues sur les incidents sur la ligne de contact.

J'espère que les parties honoreront leur promesse de s'abstenir de toute menace ou d'emploi de la force," a-t-il indiqué après ses entretiens.

Faire progresser le règlement des conflits prolongés dans la région est une priorité de la présidence de la Lituanie de l'OSCE pour 2011.

Le président sera en Géorgie les 15 et 16 Mars, et en Arménie les 17 et 18.

*

** Brèves **

* Les libertés bafouées en Turquie


Aziz-Dagci_maxi
Une fois n'est pas coutume, la Turquie se distingue par son intolérance envers ses citoyens de deuxième zone, c'est-à-dire les communautés non-musulmanes, en l'occurrence arménienne.

D'après le site kurde ‘Firat', Aziz Dagci (Daghdje), président de l'Association des Arméniens de Sassoun, a demandé à créer un Fond destiné à financer des activités culturelles (restauration de monuments, langue, traditions arméniennes, etc…) sur la région englobant les alentours de Bitlis, Van, Mouch.

Après une première demande auprès des tribunaux qui a été rejetée, l'affaire a été portée devant le tribunal de Cassation qui a statué de même. Suite à ces deux rejets, l'Association a déposé une plainte devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH).

En Turquie il y a deux poids, deux mesures suivant vos origines. En Turquie il y a ce que les officiels déclarent devant des instances internationales, et ce que l'administration fait et/ou applique.

*

* Des intellectuels turcs préparent le 24 Avril


Cengiz-Aktar_medium
Le professeur Cengiz Aktar de l'Université Bahcesehir d'Istanbul, l'un des initiateurs de la campagne « Pardonnez-nous, Arméniens », a indiqué que des actions, des marches et autres manifestations auront lieu à Istanbul, à Ankara et dans d'autres villes de Turquie pour commémorer le génocide des Arméniens du 24 avril.

"Les événements de 1915 sont plus ouvertement discutés en Turquie. Les Arméniens en parlent plus souvent maintenant qu'auparavant en Turquie. Bien sûr, il y a des gens qui nient les faits, mais ce qui est sûr c'est que le mur de béton du refus a craqué. Le souvenir des familles arméniennes est encore très frais dans les villages turcs. Il est nécessaire de prendre conscience que non seulement le peuple arménien, mais aussi les Turcs ont souffert," dit-il déclaré lors de son passage à Erevan.

*

* Subventions américaines


Elizabeth-Chouldjian_medium
Le Directeur de communication du Comité National Arménien d'Amérique (ANCA), Elizabeth Chouldjian, a indiqué qu'il était trop tôt pour parler des crédits d'aide pour 2012 des États-Unis. Les travaux sur l'examen du budget 2012 sont toujours en cours à la Chambre des Représentants.

Cela fait suite aux informations des médias azerbaïdjanais indiquant que les États-Unis prévoient d'allouer des aides militaires de 8,75 millions $ à l'Arménie et de 5,48 millions à l'Azerbaïdjan.

**

Extraits de la Radio Publique d'Arménie et de PanArmenian



Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More