A la Une

samedi 2 février 2013

L’Arménie et ses voisins


 

 

***

 

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

 

***

 

Commentaires

 

Il est très difficile pour ne pas dire impossible, de ne pas parler de la Turquie ou de l’Azerbaïdjan lorsqu’on aborde la diplomatie arménienne, car tout ou presque est lié au travail de sape effectué par ces deux Etats auprès des organisations internationales et des grandes puissances. Ce qui est résumé par la célèbre phrase d’Abdullah Gül en Septembre 2010 : "Nous sommes une seule et même nation. Nous sommes les deux pays différents de cette nation unique."

 

Pour être tout à fait honnête, on peut ajouter qu’un concept identique existe côté arménien entre la
République d’Arménie et la République du Haut-Karabakh - même si cette dernière n’est pas reconnue. Mais la similitude s’arrête là. Si le travail des Arméniens consiste à faire ouvrir la frontière avec la Turquie en vue d’une normalisation des relations futures, à faire reconnaître le génocide, à faire reconnaître l’indépendance du Haut-Karabakh suite à l’autodétermination de sa population ; le travail des Turcs (ottomans ou azéris) consiste à contrer celui des Arméniens, mettant en avant la négation du génocide et le retour du Haut-Karabakh dans le giron azéri comme l’avait décrété Staline en Juillet 1921.

 

Reste la question du Djavaghk, où les Arméniens subissent de plein fouet la politique pro-turque du président Saakachvili. A savoir si le nouveau gouvernement sous l’autorité d’Ivanishvili va donner un peu plus de liberté aux minorités, voire une certaine autonomie ? Rien n’est moins sûr, et l’idée de fédéralisme - pourtant séduisante, n’est absolument pas à l’ordre du jour. Idée qui aurait pu faire éviter les événements tragiques d’Aout 2008.

 

En attendant, toute l’attention de la communauté internationale est focalisée sur la prochaine élection présidentielle arménienne du 18 Février. Laquelle a plutôt mal commencé avec l’attentat contre l’un des candidats. En Mars 2008, l’Arménie s’était faite remarquer au lendemain des élections avec une dizaine de morts, cette année les hostilités ont démarré plus tôt et donc l’image envoyée à la communauté internationale de même. Il faudra encore plusieurs années pour que les derniers homo-soviéticus disparaissent.

 

Autant il est aisé de parler dans la région du travail de la diplomatie arménienne, autant il est délicat de comparer le déroulement de ses élections avec celle de ses voisins. Certes on en peut pas être performant partout, mais on t’attend d’un pays démocratique qu’il m’améliore.

 

 

***

 

Traductions – revue de presse

 

***

 

Relations Arménie-Azerbaïdjan

 

"Les Relations avec l'Azerbaïdjan ne peuvent pas s’améliorer sans confiance mutuelle," a déclaré le candidat-Président, Serge Sarkissian.

 

"Je me suis souvent demandé comment et quand nous pouvons nous attendre à établir des relations avec l'Azerbaïdjan. Je ne peux dire quoi que ce soit d’optimiste à ce sujet. Chaque jour, comme vous,

 

 


***

 

OTSC

 

Le secrétaire général de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC), le russe Nikolay Bordyuzha, a rejeté les menaces proférées mardi par l'Azerbaïdjan d'abattre les avions civils qui survoleraient le Haut-Karabakh sans son autorisation.

 


 

***

 

APCE

 

Le chef de la délégation arménienne auprès de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, David Haroutiounian, a confirmé qu'il a rencontré son homologue azerbaïdjanais en marge de la session d'hiver de l'APCE. Il a ajouté que les questions discutées lors de la réunion ne seront pas rendues publiques, conformément à un accord conclu entre les parties. Selon Haroutiounian,

 


 

***

 

Les Arméniens du Djavaghk

 


Le président de la Diaspora Djavaghk de Russie, Aghasi Arabian, a publié une déclaration sur l'espoir que la victoire parlementaire du parti de Bidzina Ivanishvili va apporter aux personnes pour surmonter les conflits ethniques déclenchés par le régime de Saakachvili.

 

"La réaction inadéquate de Bakou à la visite du Premier ministre géorgien Ivanishvili à Erevan peut être attribuée à

 

 
 

***

 

RSF et l’Azerbaïdjan

 

Reporters sans frontières est indigné par l'arrestation de nombreux journalistes éminents et internautes lors de la manifestation du 26 Janvier à Bakou, et les mauvais traitements auxquels ils ont été soumis avant d'être libérés. Environ une centaine de manifestants ont été arrêtés lorsque la police a dispersé la manifestation.

 

"Il semble n’y avoir aucune limite au mépris du régime Aliev envers les libertés fondamentales," a déclaré

 


 

***

 

Turquie

 

La coprésidente du parlement turc, membre du parti pro-kurde Paix et Démocratie (BDP), Gultan Kisanak, a sévèrement critiqué les récentes attaques perpétrées contre les vielles femmes arméniens dans le quartier de Samatia d’Istanbul.

 

"Au cours de l'agression contre un femme âgée de 84 ans, il y avait
 
 


 

***

 

Le coin des experts

 

Selon le politologue Hrant Melik-Shahnazarian, le ministre des A.E Edouard Nalbandian à enregistré un succès au cours de la réunion de Paris avec son homologue azerbaïdjanais sous l’égide les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE, en charge des négociations pacifiques sur le conflit du Haut-Karabakh.

 

Pour l’expert, le report de

 


 

***

 **

 

Extrait de Radiolour, de PanArmenian et de News.am
 

 
 

Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More