A la Une

mardi 22 novembre 2011

Les dérapages de Monsieur Juppé

***

Traduction Gérard Merdjanian - commentaires

Dès qu’un Haut personnage politique français fait un pas en faveur des Arméniens, systématiquement un autre Haut personnage, appartenant à la même famille politique, fait un pas en faveur de la Turquie. Sans doute pour garder l’équilibre. Après le ministre de l’intérieur, Claude Guéant, qui proposait le savoir-faire français à la Turquie dans le domaine répressif et de lutte anti-terroriste, voici maintenant le ministre des Affaires étrangères qui propose aux mêmes, le savoir-faire français de lutte antikurde et se montre ‘pleinement solidaire’ quand Ankara emprisonne à tour de bras tous les journalistes et les intellectuels qui ne filent pas droit, sous des prétextes fallacieux de ‘pro-terrorisme’.

Pour ne pas être en reste de son prédécesseur, MAM, qui proposait le même service à la Tunisie quelques semaines avant le début de la révolution, Monsieur Juppé rajoute pour le même prix, de mettre en place une réunion d’historiens sur les événements de 1915 !

Et de déclarer à son homologue turc, Ahmet Davutoglu :

"Concernant les événements de 1915 - ce que le Parlement français a reconnu comme le génocide contre les Arméniens -, c’est une question extrêmement difficile, j’en ai bien conscience. (…) Nous savons que cette période est très douloureuse pour la Turquie, pour les Turcs, mais aussi pour les Arméniens. (…) J’ai donc pris bonne note de la disponibilité de la Turquie à participer à ce travail de mémoire dans une commission qui serait bien sûr élargie aux Arméniens. Je soumettrai cette proposition au président de la République française. Si Paris pouvait accueillir une telle réunion pour commencer au moins ce dialogue, je pense que ce serait une avancée extrêmement importante."

Alors que le président Sarkozy pense à faire pénaliser la négation du génocide arménien si la Turquie ne reconnaît les fautes du passé, son ministre remet en doute la qualification des faits. Si le sujet n’était pas aussi grave, on se demanderait s’il faut en rire ou en pleurer ?

Monsieur Juppé semble avoir totalement oublié la loi du 29 Janvier 2001, Monsieur Juppé semble avoir totalement oublié qu’il existe des protocoles pour normaliser les relations arméno-turques et que la Turquie refuse de les ratifier tant que l’Azerbaïdjan n’aura pas récupéré tout le Karabakh. Que dans ces protocoles il est stipulé, qu’après leur ratification, une commission mixte d’historiens se réunira pour étudier le déroulé du génocide de 1915 et non pour qualifier les événements en question.

Son homologue arménien, Edouard Nalbandian, lors de son interview (ci-après) au journal hollandais, lui a répondu indirectement.

Décidément à force de souffler le chaud et le froid sur la Turquie, la France sera responsable de la rechute de l’homme malade de l’Europe, maladie d’adhésion s’entend.


***

Le ministre arménien des Affaires étrangères Edouard Nalbandian a répondu à une interview au quotidien néerlandais "De Volkskrant", suite à ses rencontres à la Haye.

Concernant le processus de reconnaissance internationale du génocide arménien, le ministre a déclaré:

"Les autorités arméniennes ont toujours annoncé que la réalité du génocide arménien, l'importance de sa reconnaissance internationale et de sa condamnation, ne seront jamais sujettes à discuter. L’offre faite par Turquie de créer un groupe d'historiens "sur 1915" est une tentative de minimiser le fait de la reconnaissance du génocide arménien par la France et  par de nombreux autres pays, ainsi que par une série d'organisations internationales. Ce n'est rien d'autre que la continuation de la politique négationniste. Le président français Nicolas Sarkozy a fait une annonce appropriée à ce sujet en Arménie."

Parlant d’une autre annonce du ministère turc des Affaires étrangères, selon laquelle le président arménien n'avait pas répondu à la lettre du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, en 2005, Edouard Nalbandian a indiqué que la réponse de Robert Kotcharian avait été envoyée et publiée le 25 avril 2005.

"Et la communauté internationale et la Turquie en connaissent le contenu," a-t-il souligné.

*

* Brèves américaines *

En fin d’année le Sénat américain va décider de la prolongation, ou non, de la mission de son ambassadeur en Azerbaïdjan, Matthew Bryza. Le lobby arménien est contre cette prolongation et déclare que le diplomate doit être rappelé.

"Comme les élections de 2012 approchent, Barack Obama ne tient pas à rentrer en conflit avec lobby arménien, il est donc probable que Bryza arrête sa mission," indique la source.

Au même moment le porte-parole de l'ambassade de Bakou, Kit Bin, a confirmé que M. Bryza est susceptible de quitter l'Azerbaïdjan en fin d’année. "M. Obama a nommé M. Bryza ambassadeur en Azerbaïdjan le 30 Décembre dernier, en utilisant son autorité constitutionnelle pendant les vacances du Sénat. Cette nomination va durer jusqu'à la fin de la prochaine session du Sénat," a souligné Bin. Selon lui, le président américain présentera de nouveau la candidature de M. Bryza au Sénat pour confirmation.

Toujours selon Mr Bin, le Sénat étudie encore la candidature de M. Bryza, et doit prendre une décision. "Si le Sénat ne rejette pas sa candidature jusqu'à la fin Décembre, cela voudra dire qu'il restera à son poste."

(…)

"L'ambassadeur américain d’Arménie, John Haffern, a condamné les snipers azéris, qui ont abattu deux soldats sur la ligne de contact entre l'Azerbaïdjan et l’Artsakh.

"Le conflit ne peut être résolu que de manière pacifique. Nous suivons les actions du groupe de Minsk de l'OSCE pour résoudre pacifiquement le conflit du Haut-Karabakh. Nous condamnons les incidents qui ont eu lieu sur la ligne de contact et présentons nos condoléances aux familles des victimes ", a déclaré l'Ambassadeur.

A la question de savoir si une attitude particulière envers l'Azerbaïdjan serait montrée sur cet incident, sa réponse a été évasive : "La réaction est la même. Nous essayons d'aider à un accord de paix dans le cadre du groupe de Minsk de l'OSCE."

**

Extrait de Times.am


Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More