A la Une

mardi 26 juillet 2016

Turquie : l’ottoman empire


 

***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Il y a une centaine d’années, des centaines de milliers de personnes ont été arrêtées puis déportées au simple fait que c’étaient Arméniens, sous-entendu des ennemis de l’intérieur alliés des Russes.

Le mégalottoman qui dirige la Turquie se calque sur ses ancêtres avec comme motif cette fois-ci qu’il y a des milliers de Turcs, putschistes ou supposés, inféodés à Fethullah Gülen, voulant prendre le pouvoir et l’empêcher de mener à bien ses ambitions. Et pendant que l’on y est, le sultan profite de l’occasion en or qui se présente à lui pour se débarrasser de tous les gêneurs quel que soit leur domaine d’activité, sans oublier les Kurdes – alliés de la coalition, qui se sont pris quelques bombes sur la tête les jours suivants.

mardi 19 juillet 2016

Turquie : La fin justifie-t-elle les moyens ?


 

***

Commentaires de Gérard Merdjanian et extraits de la presse française

***

Commentaires

***

Après le coup d’Etat manqué de Vendredi soir, nombre d’observateurs et surtout de chancelleries restent très circonspects. 

Certes tout le monde condamne le coup d’Etat mené par une partie de l’armée et trouve normal que les putschistes soient jugés. Mais là où le bât blesse, c’est sur les actions menées par le président Erdoğan, et pour certains sur la réalisation du putsch lui-même.

dimanche 17 juillet 2016

Haut-Karabakh : Moscou augmente la pression




***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Deux mois se sont écoulés depuis les accords de Vienne (16 mai) et quasiment un mois depuis la rencontre de Saint Petersburg (20 juin). Sur le terrain aucune évolution n’est visible, si ce n’est un léger renforcement des équipes de surveillance de l’OSCE.

Certes, depuis la fin de la guerre éclair (1-4 avril) lancée par Bakou, les armes lourdes se sont tues, mais ce n’est pas pour autant que les tirs ont cessé faisant leur lot de victimes. Après avoir fait pression sur Ilham Aliev pour qu’il déclare un cessez-le-feu immédiat, Vladimir Poutine s’est retourné vers Serge Sarkissian pour qu’il lâche du lest sur la zone de sécurité, plus précisément sur les districts orientaux du Karabakh. D’où, l’indulgence de Moscou envers le harcèlement permanent de Bakou.

mardi 12 juillet 2016

Loi anti-négationniste (suite)



***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Je maintiens en tout point mon commentaire de la semaine dernière concernant la loi «égalité et citoyenneté».

L’amendement explicitant que les Arméniens pourront ester les négationnistes à condition que «leur contestation ou leur banalisation sera commise dans des conditions incitant à la haine ou à la violence», n’a rien à voir avec le traitement qui sera réservé aux victimes de crimes de génocide ayant fait l’objet d’une condamnation par une cour pénale internationale (Shoah, Rwanda, Srebrenica).

mercredi 6 juillet 2016

Loi anti-négationniste



 

***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Tout ce qui brille n’est pas or.

La pilule est bien enrobée mais le cœur est amer, la montagne vient d’accoucher d’une souris. Non seulement le mot Arménien n’apparait pas dans le texte, ce qui n’est pas le plus important, mais surtout la loi ne peut pas s’appliquer en l’état au déni du génocide des Arméniens.

jeudi 23 juin 2016

La guerre des trois n’aura peut-être pas lieu




***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

La guerre des (2+1) républiques s’éloigne un peu mais pas complètement, vu qu’Aliev n’a pas obtenu ce qu’il était venu chercher : Le retrait des forces arméniennes des sept districts.

Retrait (partiel ou total ?) pour Erevan qui est conditionné par le statut définitif du Haut-Karabakh, en l’occurrence par son droit à l’autodétermination, c'est-à-dire son indépendance.

Pour ce qui est de l’accord-cadre final, le problème reste entier et est suspendu à la décision d’Ilham Aliev : est-il prêt à céder le Haut-Karabakh pour récupérer ses districts ?

samedi 18 juin 2016

Le Trexit se profile à l’horizon



***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Il y a eu le Grexit, puis le Brexit, il va bientôt avoir le Trexit ; ou si vous préférez la sortie de la Turquie du processus de négociations d’adhésion à l’UE.

Comme dit le proverbe «Chasser le naturel, il revient au galop», Erdoğan a beau essayer de se faire passer pour un démocrate désireux de rejoindre l’Union européenne et ses valeurs, mais au bout d’un certain temps le verni finit par craquer, et son vrai visage apparaît.

Bien terminée l’époque où un certain Daniel Cohn-Bendit, eurodéputé des Verts allemands, criait debout sur son siège «Evet, evet» en ce 15 décembre 2004 au parlement européen, pour ouvrir les négociations d’adhésion et faire entrer la Turquie dans l’Union européenne ; Secondé, entre autres, par un certain Harlem Désir.

Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More