A la Une

lundi 19 septembre 2016

Le conflit du Karabakh



***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Vingt-cinq ont passé depuis la déclaration d’indépendance de l’Artsakh. La petite république autoproclamée est toujours en guerre, et les négociations de paix avec l’Azerbaïdjan sont au point mort depuis le cessez-le-feu de 1994.

Les observateurs de l’OSCE, ne relèvent jamais de violation du cessez-le-feu sur la ligne de front ; alors que dans la semaine qui vient de s’écouler les soldats arméniens ont relevé plus de deux cents violations du cessez-le-feu, ce qui représentent plus de deux milles tirs ennemis.

mardi 13 septembre 2016

L'homme malade de l'UE



***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Après avoir joué pendant quelques années sur deux tableaux - islamistes et occidentaux,  le sultan turc semble avoir définitivement tourné la page. Ménager la chèvre et le chou ne peut pas durer éternellement, d’autant que l’Etat islamique perd de plus en plus de territoire et s’en prend à la population et aux intérêts turcs.

Sous la pression des Etats-Unis et avec l’aval de la coalition, Erdoğan vient d’envahir la Syrie. Officiellement pour chasser les combattants de Daech de sa zone frontalière, mais surtout pour éviter que les Kurdes contrôlent et s’installent définitivement à ses frontières, quitte pour cela à bombarder leurs positions.

samedi 13 août 2016

Relations Russie-Turquie



***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Le président Erdoğan compte beaucoup sur le rapprochement avec Moscou. Suite à la colossale vague de répressions au lendemain du coup d’état manqué où des dizaines de milliers de personnes ont été placées en garde à vue, ou limogées, ou privées d’emplois car leurs lieux de travail ont été fermés, ses relations avec les Occidentaux se sont notablement refroidies ; Moscou s’était abstenu de critiquer Ankara sur cette purge massive.

Avec en perspective, une épée de Damoclès suspendue au-dessus de la tête - la fin des négociations d’adhésion à l’UE si la peine de mort est rétablie ; Et des menaces non voilées envers les Etats-Unis : «Si Gülen n'est pas extradé, les États-Unis sacrifieront les relations bilatérales à cause de ce terroriste», a prévenu le ministre turc de la Justice, Bekir Bozdag.

lundi 8 août 2016

Relations Géorgie-Arménie


 

***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Si les relations entre la Géorgie et l’Arménie se sont nettement améliorées, elles n’en demeurent pas moins fragiles. Depuis l’arrivée au pouvoir du milliardaire pro-russe Bidzina Ivanichvili et la désaffection des géorgiens envers le très pro-occidental Mikheil Saakachvili, qui depuis est devenu citoyen ukrainien, le sourire est revenu sur le visage des dirigeants de l’Arménie ; les Arméniens de Djavaghk sont mieux traités et les églises arméniennes moins sujettes à controverses.

De par les blocus exercés par la Turquie et l’Azerbaïdjan, la Géorgie reste toujours le principal, sinon l’unique, moyen de transit terrestre par le port de Batoumi ou par le poste frontière russo-géorgien de Lars, pour les produits venant ou sortant d’Arménie. Je laisse de côté le commerce énergétique qui est florissant avec l’Iran, ou le commerce de proximité avec la Turquie par Djavaghk interposé.

lundi 1 août 2016

Les vacances de Mr Aliev


 

***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Les dirigeants azerbaidjanais, comme d’ailleurs la quasi totalité des dirigeants du monde, promettent une chose et font autre chose. Chez les dirigeants turcs, qu’ils soient ottomans ou azéris, il y a en plus le non-respect de leur signature au bas d’un document officiel.

Le président Ilham Aliev s’est engagé à Vienne (16 Mai) puis à Saint-Pétersbourg (20 Juin) à réduire la tension sur toute la ligne de front en acceptant de :
- régler le conflit du Karabakh d'une manière exclusivement pacifique ;
- respecter des accords de cessez-le-feu de 1994 et 1995 ;
- augmenter l'équipe du Représentant personnel du président en exercice de l'OSCE.

mardi 26 juillet 2016

Turquie : l’ottoman empire


 

***

Commentaires et Traductions de Gérard Merdjanian

***

Commentaires

***

Il y a une centaine d’années, des centaines de milliers de personnes ont été arrêtées puis déportées au simple fait que c’étaient Arméniens, sous-entendu des ennemis de l’intérieur alliés des Russes.

Le mégalottoman qui dirige la Turquie se calque sur ses ancêtres avec comme motif cette fois-ci qu’il y a des milliers de Turcs, putschistes ou supposés, inféodés à Fethullah Gülen, voulant prendre le pouvoir et l’empêcher de mener à bien ses ambitions. Et pendant que l’on y est, le sultan profite de l’occasion en or qui se présente à lui pour se débarrasser de tous les gêneurs quel que soit leur domaine d’activité, sans oublier les Kurdes – alliés de la coalition, qui se sont pris quelques bombes sur la tête les jours suivants.

mardi 19 juillet 2016

Turquie : La fin justifie-t-elle les moyens ?


 

***

Commentaires de Gérard Merdjanian et extraits de la presse française

***

Commentaires

***

Après le coup d’Etat manqué de Vendredi soir, nombre d’observateurs et surtout de chancelleries restent très circonspects. 

Certes tout le monde condamne le coup d’Etat mené par une partie de l’armée et trouve normal que les putschistes soient jugés. Mais là où le bât blesse, c’est sur les actions menées par le président Erdoğan, et pour certains sur la réalisation du putsch lui-même.

Partager

Twitter Delicious Facebook Digg Stumbleupon Favorites More